Vous cherchez quelque chose?

Une information ou un document

Quoi de neuf?

Nouvelle

Communauté
CommunautéCellulaire au volant : la Sûreté du Québec rappelle les risques
23juin 20202020-06-23

L’utilisation d’un appareil électronique portatif ou d’un écran d’affichage au volant réduit l’attention et la concentration du conducteur, et augmente les risques d’être impliqué dans une collision. En quittant les yeux de la route, les risques de commettre d’autres infractions au code de la sécurité routière augmentent ainsi grandement.

Le simple fait de tenir en main ou de faire usage de toute autre façon un appareil électronique portatif en conduisant est strictement interdit.

Dès que vous êtes au volant d’un véhicule routier et que vous êtes sur une voie de circulation, vous conduisez. Même si vous êtes arrêté à un feu rouge ou dans un bouchon de circulation, vous conduisez!

En mode mains libres, l’appareil doit être installé sur un support fixe qui le maintient solidement. Il est interdit de consulter un appareil déposé simplement dans un porte-gobelet ou sur le siège passager.

Si vous faites usage d’un téléphone cellulaire ou de tout autre appareil portatif visé à l’article 443.1 du Code de la sécurité routière, en plus de recevoir une amende minimale de 484$ (incluant les frais), 5 points d’inaptitude sont ajoutés à votre dossier de conduite. En cas de récidive, votre permis de conduire sera aussi suspendu sur-le-champ.

La distraction au volant est l’une de principales causes de collisions mortelles ou causant des  blessures graves au Québec

D’après les informations d’un communiqué de la Sûreté du Québec.

Cellulaire au volant : la Sûreté du Québec rappelle les risques
Municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon

Chargement en cours