Vous cherchez quelque chose?

Une information ou un document

Quoi de neuf?

Nouvelle

Municipalité
MunicipalitéSaint-Lambert-de-Lauzon entre dans une lutte contre l’agrile du frêne
23juillet 20202020-07-23

Ayant détecté la présence de l’agrile du frêne sur son territoire, la Municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon procédera sous peu à l’abattage de certains arbres. Cette opération qui vise à freiner l’éclosion de cet insecte ravageur prévoit également la plantation d’autres espèces.

L’agrile du frêne est un coléoptère qui, d’après le gouvernement fédéral, « constitue une menace importante pour l'économie et l'environnement des régions urbaines et forestières » depuis son apparition sur le continent en 2002. Il incombe notamment aux administrations municipales de protéger les ressources forestières du pays, d’où l’importance d’agir rapidement.

Durant sa période de vol, le coléoptère se propage de façon naturelle en se déplaçant sur une distance de 10 km, mais demeure généralement près de l’endroit où il a émergé. Toujours selon des informations présentées sur le site Internet du gouvernement, les frênes infestés par cet insecte ravageur de couleur vert métallique meurent généralement au bout de deux ou trois ans. Selon la gravité de l’infection, le temps de survie peut être réduit à un an seulement.

Le déplacement « de produits potentiellement infestés, comme le bois de chauffage, les billes, les branches, le matériel de pépinière, les copeaux et d'autres produits du frêne », est-il précisé, représente le mode de propagation le plus courant de cet insecte ravageur. Il est donc interdit.

Quoi faire à la maison?

Le frêne étant bien représenté dans le paysage urbain, il est possible que des citoyens et des citoyennes de la municipalité soient inquiets par la présence de cet insecte. Pour savoir si des arbres sont infestés, il faut être attentif aux signes et symptômes observables.

Sur son site Internet, le Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes a répertorié les principaux. Parmi eux se trouvent les trous de sortie en forme de « D », l’enlèvement d’écorce par les écureuils, le jaunissement prématuré du feuillage et la surabondance de samares. Il faut également savoir que l’agrile du frêne s’attaque aux arbres en commençant par leur cime.

Il est recommandé de compléter le dépistage et de s'informer à propos du vaccin si de tels signes et symptômes sont observés. Dans l'éventualité où l'infection serait rendue à un stade trop avancé, il est permis, en respectant la réglementation, de procéder à l'abatage ou à l'émondage.

Saint-Lambert-de-Lauzon entre dans une lutte contre l’agrile du frêne
Municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon

Chargement en cours